Et pourquoi on n'annonce pas une grossesse avant ses trois mois ?
Les fausses-couches, précoces, tardives,
et l'oeuf clair.

par Elise Duvaleix, psychopraticienne en vision intégrale de la santé

Une grossesse se garde bien couvent cachée lors de son premier trimestre...

... pour le plaisir de partager ce merveilleux secret à deux, ou de peur qu'une fausse-couche mette fin à cette grossesse.

Pourtant, la douleur ou la déception d'une fausse-couche peuvent être si fortes qu'on pourrait imaginer qu'en parler à ses proches serait l'occasion de s'en alléger... A l'inverse, on ajoute à ces douleur et déception celle de ne pas pouvoir en parler, de ne pas pouvoir se confier, puisque la grossesse n'était pas annoncée. Et pourtant... la fausse-couche est le souci médical le plus fréquent durant la grossesse, et tout parent y étant confronté peut avoir un grand besoin d'en parler, de sentir entendu, soutenu. Si cette grossesse était très attendue, ou une merveilleuse surprise, alors tous les rêves autour de cette nouvelle vie prennent fin.

La fausse-couche précoce a lieu avant 15 semaines de grossesse,
et la fausse-couche tardive a lieu entre 15 et 20 semaines de grossesse.

Certaines fausses-couches arrivent tellement tôt qu'elles ressemblent à un retard de règles. Parfois, un curetage est nécessaire afin d'aider l'utérus à bien se nettoyer de cette grossesse stoppée.

Les fausses-couches tardives sont vécues comme un accouchement : la mère sort de son corps un minuscule bébé. Parfois également, un curetage est ensuite nécessaire.

L'oeuf clair est une fausse-couche précoce.

Elle a quelque chose de terriblement mystérieux, car personne ne sait pour quelles raisons purement biologiques elle se produit. Il y a trois types de cellules au début d'une grossesse : celles qui forment le placenta, celles qui forment les membranes, celles qui forment l'embryon.

Dans le cas de l'oeuf clair, les cellules de l'embryon ne se reproduisent pas . A l'échographie, le sac embryonnaire est vide : comme un œuf. On le dit clair, mais il apparaît comme une tache noire.

C'est rude : il n'y a pas de bébé. Et pourtant il y a bien une grossesse. Cela peut de fait être vécu comme une double-peine, et avec beaucoup d'incompréhension.

Les causes des fausses-couches sont médicales souvent, psychologiques également.

Attendre 3 mois avant d'annoncer une grossesse peut être d'une certaine manière une façon de maintenir le tabou du deuil périnatal.

Les parents souffrent seuls, sans soutien. Alors que si la grossesse n'a pas été cachée, la fausse-couche peut être nommée, et l'entourage soutenant.


20 faubourg d'Uffholtz
68700 Cernay
Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.
Tél. : +33 (0)7 69 32 89 01

© 2022 accompagnement-psycho.fr - ideez webdesign - Gestion des cookies